MENU

Parcours

      Originaire du village de Chuao au Nord-Ouest du Vénézuela, Franklin Veloz, entouré de ses frères Edgar et Omar, respectivement professeur de conservatoire et directeur de la section percussion de l'orchestre symphonique régional, évolue à la fois dans un bain de musiques populaires et savantes.


Franklin Veloz et sa grand-mère au Vénézuela


      Engagé par l'Orchestre Symphonique d'Aragua, sa région d'origine, il ne tarde pas à intégrer l'Orchestre Philharmonique du Venezuela en 1991, année pendant laquelle il décroche une bourse du Conseil National de la Culture pour aller étudier en Europe.

      En France, il étudie simultanément au Conservatoire National de Région de Grenoble et à l'Ecole de Percussions de Strasbourg, coaché par le directeur de l'école Gabriel Bouchet, puis s'installe à Boulogne-Billancourt.
      Franklin Veloz obtient plusieurs prix, dont le premier prix de percussions en 1997 ; il attire l'attention et force l'admiration des spécialistes du vibraphone, marimba et percussions, comparant ses interprétations aux claviers à la grâce d'un vol d'oiseau.

      Il rencontre alors Alfredo Rodriguez avec qui il commence à jouer régulièrement et perfectionne sa connaissance du jazz et des musiques afro-cubaines. Patato Valdez, Changuito et Orlando Poléo vont successivement l'aider à fortifier sa maitrise des percussions en le soutenant dans ses premiers projets professionnels.


Patato Valdez

      En 1993, il intègre l'Orchestre Symphonique International de Paris, dont il est toujours membre d'honneur et devient boursier du gouvernement Français (Ministère de la Culture).
      Le 21 décembre 1995 le grand Joey Cuba l'invite à partager la scène du New-Morning avec lui.

      Septembre 2003 : sortie du premier enregistrement sous son nom : A Bailar La Rumba ( Sono / Next Music ) avec des invités prestigieux, et parmi eux les futurs fidèles de la formation à venir : Alfredo Rodriguez, Orlando Poléo, mais encore Gustavo Ovalles, Luis Manresa, Philippe Slominski, Philippe Henry, Yeci Ramos, Xavier Padilla, et toujours Omar Plasencia.


Pochette d'A bailar la rumba

      Franklin Veloz, bien entouré, aborde aujourd’hui un nouveau chapitre de son projet artistique : les tournées de sa formation, en France, en Europe et dans le pourtour méditerranéen.

 
©onception&réalisation par Pierrealex

Accueil

Présentation

Histoire

Parcours

Los Caballeros

Discographie

Photos

Presse

Régie

Liens

Contact